Togo: Olivier Amah rêve « les yeux ouverts »

L’ancien Commandant de la Gendarmerie, Olivier Amah, en exil en Europe dans une intervention sur la radio « Avulete », le 18 juin 2022, a dit avoir fait un rêve selon lequel au sein des partis de l’opposition il y a une relation de bon voisinage, une certaine solidarité et cohésion entre les acteurs pour amener les Togolais à sortir en masse, dans toutes les villes pour réclamer la fin du régime du chef de l’Etat, Faure Gnassingbé.

Selon lui, il faudrait que la société civile œuvre pour qu’il y ait une solidarité et une cohésion entre les acteurs politiques de l’opposition. Ce rêve est bien beau mais difficilement réalisable dans le contexte actuel où dans le camp de l’opposition, il y a une guerre qui ne dit pas son nom entre les principaux leaders.

Ces derniers se battent, par procuration, à travers leurs militants et sympathisants. Les égos sont à un niveau qui dépassent l’entendement et la recherche des intérêts partisans ne laisse aucune place à une union sincère comme le souhaite d’aucuns. Les insultes, les calomnies et médisances et la diabolisation sont devenue une stratégie de combat inter-opposition. Il suffit de faire un tour sur les réseaux sociaux pour s’en convaincre.

Après son rêve, Olivier Amah devrait, selon certains, en prière avec une bonne dose de foi, pour le voir se réaliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *