Désagréments des services de télécommunications : un danger pour la lutte contre le terrorisme

L’Autorité de Réglementation des Communications Electronique et des Postes (ARCEP) a invité à la barre, le 23 juin 2022, le Directeur général de Togocom, Paulin Alazard, pour une audition rentrant dans le cadre de la procédure de sanction ouverte contre l’opérateur Togo Cellulaire en raison des désagréments et préjudices que subissent les consommateurs sur toute l’étendue du territoire. Durant environ, cinq (5) heures d’horloge, la lumière a été faite sur les mauvaises prestations enregistrées et le dilatoire des premiers responsables dans la mise en œuvre de leur cahier de charges malgré les multiples avertissements.

Avec preuves à l’appui, le directeur général de l’ARCEP, Michel Yawovi Galley, a mis Togo Cellulaire devant ses graves manquements et estimé qu’il urge d’agir fermement à travers une sanction maximale. Le 27 juin 2022, une amende de deux milliards deux cent soixante et un millions cent cent-huit mille trois cent onze (2.361.158.311) F CFA a été infligée contre cet opérateur, correspondant à 2% de son chiffre d’affaires certifié de l’exercice 2021. En outre, Togo Cellulaire a été enjoint de mettre fin aux manquements d’indisponibilité de service dans un délai de six (6) mois fermes sous peine de sanction au titre de récidive. Cette démarche de l’ARCEP qui ne se laisse pas distraire dans sa mission est bien appréciée au sein de l’opinion car beaucoup subissent des préjudices dans l’accomplissement de leurs activités socio-professionnelles et économiques au travers l’utilisation des services de cet opérateurs.

Les désagréments dans la fourniture des services sont de nature à compliquer la lutte contre le terrorisme qui préoccupe tout le monde et qui appelle à la collaboration avec les Forces de Défense et de Sécurité (FDS). Cela est un danger car si le service est défaillant, il serait difficile aux populations de signaler les personnes et mouvements suspects par téléphones mobiles. Ce n’est pas un secret pour personne que cette société engrange d’énormes bénéfices par jour et, aujourd’hui, l’investissement en matière d’amélioration des prestations à travers l’acquisition du matériel performent doit être journalier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *