Le Port Autonome de Lomé se vide !

Le Port Autonome de Lomé (PAL) a été toujours présenté comme le poumon de l’économie nationale et faisait ses preuves en termes d’opportunité d’affaires et d’emplois. Les activités portuaires permettaient à beaucoup de Togolais qui le désiraient de tisser des relations d’affaires. C’était un port de référence du fait qu’il soit en eau profonde.

Même ceux qui s’y rendaient pour se « débrouiller » étaient considérés comme des nantis. Au fil des années, le PAL a commencé à perdre sa renommée d’antan. Il est désormais pris d’assaut pas des groupes organisés qui font leurs lois juste pour satisfaire leurs intérêts personnels, démesurés et égoïstes.

Aujourd’hui, des réseaux ont compartimenté le PAL à tel point qu’il y a un flou qui entoure les responsabilités. Le Directeur général, le Contre- Amiral Fogan Adégno n’arrive plus à contrôler ce joyau vital pour le Togo. Des importateurs  préfèrent se tourner vers les ports du Bénin et du Ghana parce que ne supportant plus les divers tarifications et autres faux frais.

Des transporteurs souffrent parce qu’ils ne trouvent pas de marchandises car les clients des pays de l’hinterland ont fui le port togolais et la route Lomé-Cinkassé est un calvaire jonché de trop de postes de péage. Un réel travail de réflexion doit être mené pour redonner au PAL sa renommée en faisant revenir les acteurs importants qui sont partis s’installer ailleurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *