Délivrance du certificat de nationalité togolaise : une réforme s’impose

Obtenir un certificat de nationalité togolaise est devenu, pour beaucoup, un véritable problème. La situation est plus insoutenable pour ceux qui sont à l’intérieur du pays car le service compétent se trouve, uniquement, à Lomé. Il n’est plus tolérable que les autorités restent sans actions allant dans le sens de réformer le service et le processus d’obtention de ce certificat.

Des togolais ont raté des opportunités pour se réaliser ou réaliser leur rêve parce qu’ils n’ont pas pu obtenir, à temps, leur certificat de nationalité. Les nouveaux bacheliers, pour s’inscrire dans les universités souffrent le martyr avant d’avoir ce document et au lancement de certains concours, c’est la désolation pour ceux qui n’en n’ont pas.

Le service de nationalité est toujours bondé de monde ; ce qui donne libre cours à certaines pratiques et actes de corruption ou de favoritisme. L’heure a donc sonné pour penser revoir tout le système pour alléger les peines des demandeurs.

Il ne serait pas irréfléchi d’opter pour une délivrance automatique de ce document, dans les mairies, dès la naissance à tout enfant de père et mère togolais ayant un acte qui le prouve, à toute personne ayant sa carte d’électeur et supprimer les démarches de délivrance d’un certificat d’origine dès lors qu’on nait togolais.

Aussi, on pourrait mettre à contribution les Cours ou tribunaux pour déconcentrer le service principal qui, aussi, prend du temps pour délivrer les duplicatas. La réforme de ce service pour, aussi, conduire à s’occuper, seulement, des étrangers qui désireraient obtenir la nationalité togolaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *