Assainissement, salubrité et désencombrement : « les mots clés » du conseil municipal de la commune Agoè- Nyivé 1

Faire de la commune d’Agoè- Nyivé 1, la référence, tel est le leitmotiv du conseil municipal, sous la houlette du maire Akoété Adanbounou. Plusieurs actions sont menées dans ce sens. La dernière, est  la  visite de sensibilisation, d’information et de communication, organisée par la mairie  dans quelques quartiers de la commune. Une visite effectuée le mercredi 28 juillet 2021.

Conduite par le premier adjoint au maire Badagbon Kossivi, la délégation  communale a sillonné quelques sites de la commune pour sensibiliser et informer les administrés sur le bien-fondé de la salubrité, de l’assainissement et du désencombrement  des voies et des lieux aménagés. Les conseillers municipaux qui sont déterminés  pour le développement et l’épanouissement de leurs concitoyens,  ont tenu à faire la visite de ces espaces pour des raisons  d’ assainissement, de  salubrité et de régulation des stationnements anarchiques sur la voie publique et lieux non indiqués dans la commune d’Agoè- Nyivé 1

Les alentours du centre médico social d’’Agoè- Nyivé1 jusqu’au dépotoir de Houmbi  où les populations ont été sensibilisées sur le fait de garder les lieux propres, d’éviter de déverser des ordures dans les caniveaux pour éviter les inondations au moment de la saison pluvieuse. L’hôpital est un lieu qui doit rester salubre et les conseillers sont décidés à y veiller scrupuleusement. Les administres doivent adopter des comportements civiques pour un environnement sain et  ne pas  porter atteinte à la santé publique. Le  dépotoir sera aménagé dans  à long terme pour une exploitation efficiente et efficace de l’espace. Aussi, les conseillers municipaux, ont – ils constaté, l’évolution des travaux effectués dans la zone, par l’ANASAP.

Le site de stationnement anarchique des camions de transport du ciment de la société Dangoté au quartier « Koffi Panou » a été également visité. La situation doit  être réglementée pour offrir une quiétude et une liberté aux populations d’évacuer  à leurs occupations. Des lieux seront aménagés pour le stationnement des gros porteurs. Des lieux qui  pouvaient apporter un une plus-value à la commune et par ricochet  aux populations.

Enfin, les conseillers municipaux  ont constaté des garages érigés illégalement  au bord de la voie publique dans le quartier Adjougba. Les conseillers municipaux. Ils ont sommés  de régulariser la situation pour offrir une bonne image de la commune.

« Nous sommes venus  constater certaines irrégularités comme des occupations anarchiques, illégales sur  les  voies et  des espaces aménagés. Nous pensons qu’il est temps de prendre des sanctions à l’encontre de tous ceux qui ne veulent pas se conformer aux réglementations qui régissent notre commune » a laissé, un conseiller municipal.

Somme toute, il est demandé  à tous ces occupants « illégaux » de se conformer aux règlementations de la commune au risque de se voir sanctionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *