Extrémisme violent dans l’espace Entente : les experts sécuritaires en réunion à Lomé

Ce n’est plus un secret pour personne que le contexte sécuritaire dans la sous-région ouest africain, est marqué par les attaques terroristes qui mettent à rude épreuve le processus de développement des pays. Dans l’espace Entente, des efforts et initiatives sont engagés pour mieux sécuriser les Etats membres. C’est dans cette logique que la 6ème réunion des experts en charge de la sécurité et des frontières a ouvert ses portes à Lomé, ce 17 mai 2021.

Cette rencontre sectorielle est placée sous le thème : « Prévention de l’extrémisme violent dans l’espace Entente : dynamique d’appropriation par les Etats membres et perspectives ». Elle est consacrée à l’initiative d’Accra comme outils de prévention de l’extrémisme violent dans les Etats membre à travers des réflexions et des recommandations pour assurer une synergie et une coordination des interventions. Selon le Secrétaire Exécutif du Conseil de l’Entente, Patrice Kouamé, cette réunion servira à faire le point des recommandations qui ont été faites par les Experts et les Ministres aux Chefs d’Etat. Pour lui, les frontières constituent un enjeu majeur et méritent attention.

Pour sa part, le président du comité des Experts, le Colonel Massina Yotroféi Alex, Directeur général de la Gendarmerie nationale Togolaise, a indiqué qu’il est impératif de songer aux mécanismes et stratégies efficaces de lutte contre l’extrémisme violent. « Dans cette dynamique, c’est l’occasion de faire l’évaluation des réunions précédentes allant dans le sens de la mise en œuvre des stratégies pouvant permettre à circonscrire le phénomène », a précisé le Colonel Massina. Pour lui, la nature transfrontalière de la menace exige une prise en charge du problème au niveau continental mais celle-ci doit s’opérer de manière cohérente et coordonnée à travers l’élaboration d’une véritable stratégie antiterroriste au niveau des communautés et des regroupements d’Etats.

Cette réunion des Experts sera suivie, le 21 mai 2021, par le Conseil des ministres de la sécurité et des frontières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *