Disqualification des U17 : rechercher et punir les coupables !

A peine les Togolais ont commencé à se réjouir de la prestation des Eperviers U17, dans le tournoi  UFOA –B qualificatif pour la CAN Maroc 2021 de cette catégorie, le 09 janvier 2021,  la  commission d’organisation des compétitions des jeunes de la CAF envoie la nouvelle de la disqualification du Togo.

Selon le courrier adressé au secrétariat de la Fédération Togolaise de Football (FTF), cette décision est conforme à l’article 27.4 du règlement de la CAN U17 Maroc 2021 qui dispose que « si après avoir effectué le test d’éligibilité d’âge (IRM) pour une équipe participante, qu’un seul (1) joueur s’est révélé non éligible, l’équipe participante sera disqualifiée ».

En réaction, la FTF a dit sa surprise et a exprimé son intention de faire appel. Cette situation créé un flou qui mérite d’être clarifié. Le Togo en tant que pays organisateur de ce tournoi connait, comme tous les autres pays participants, la disposition visée donc il parait incompréhensible d’oser aller à l’encontre de cette dernière.

Le médecin malien envoyé par la CAF pour superviser le test d’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) a-t-il bien fait son travail ? Il y a –t-il eu des togolais qui ont travaillé contre leur équipe ? Pourquoi le Togo n’a pas refait l’IRM aux joueurs juste avant le début de la compétition étant donné que le dernier test remonte de novembre 2020? Les zones d’ombre doivent être élucidées et les coupables, à tous les niveaux, punis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *