Journée mondiale de lutte contre la corruption : le RAC- Togo incite les gouvernants et la société civile à des actions

Chaque 09 décembre, le monde entier célèbre la journée mondiale de la lutte contre la corruption. Une manière d’éveiller la conscience des uns et des autres sur la nécessité  d’éradiquer ce fléau des habitudes. Au Togo, le Réseau Anti-Corruption (RAC-Togo) a marqué cette journée par l’organisation d’une conférence de presse. Une rencontre, avec les professionnels des medias, animée par le premier responsable de la structure, ATIKPATI Akomola.

La corruption est un phénomène qui gangrène le  monde. Un phénomène qui est  source d’injustice sociale, de pauvreté et d’enrichissement  illicite et suscite des frustrations  sociales. Un fléau à combattre,  pour avoir un monde plus juste et meilleur pour tous.

C’est dans ce souci que la jeune structure de lutte contre la corruption, le Réseau Anti-Corruption Togo,  ne veut pas se faire conter l’évènement. Le RAC –Togo était au front,  ce jour pour  interpeller encore les gouvernants et autres  acteurs de la société civile à  agir pour l’éradication dudit  phénomène.

Le gouvernement doit agir par des sanctions et la justice doit faire son travail pour éradiquer  le mal. La société civile  n’est pas en reste. Elle doit agir également en dénonçant  toutes formes de corruption. « Nous sommes dans le domaine de la lutte contre la corruption. C’est pourquoi nous profitons encore de cette journée pour appeler les gouvernants, la société civile et l’ensemble de la population, à agir pour plus de conscience pour éradiquer le mal » a déclaré, ATIKPATI Akomola, président du RAC-Togo.

Le RAC –Togo s’inscrit dans cette logique de se battre pour l’éradication du phénomène. Il passera par des sensibilisations de tous acteurs et d’autres actions  pour un meilleur développement du Togo.

Placée sous le thème « Rétablir avec intégrité »,  cette année, le  09 décembre a été déclaré Journée internationale de lutte contre la corruption, afin de sensibiliser le monde à ce problème et pour faire connaître le rôle de la Convention en matière de lutte et de prévention.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *