1er Mai 2020 : « Fêtez chez vous, sans oublier les gestes barrières » dixit, Mme Angèle AZIABOU

Situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Cette date du 1er mai 2020, restera gravée, dans les mémoires de tous. Pour une première fois depuis la célébration de la fête internationale  des Travailleurs sera célébrée  sans remise publique  de cahiers de doléances aux autorités, de défilés et des réjouissances populaires à la plage et dans les services. Et pour cause ! Le Covid-19. Une maladie meurtrière qui tient le monde entier au respect. Seul le respect scrupuleux des comportements barrières, peut éviter la propagation dudit virus.

Une situation qui interpelle les responsables syndicaux en ce jour de fête dans des conditions exceptionnelles. C’est dans ce sens que Mme Angèle AZIABOU (photo), secrétaire générale de SYNATSCETO ( Syndicat National des Travailleurs du Secteur de la Coiffure-Tresse- Esthétique du Togo) et présidente  du CITIE-Togo (Comité Technique Inter Syndical de l’Economie Informelle du Togo qui regroupe quatre  centrales syndicales : CNTT, CSTT, UGSL et UNSIT) et de l’OPAHCT ( Organisation Professionnelle des Artisans d’Hygiène et Soins Corporels du Togo), invite les membres de ces différentes structures à des réjouissances particulières  dans le respect strict des mesures préventives. « En ce premier jour du mois de mai 2020, je vous souhaite d’abord une bonne fête des Travailleurs et ensuite un mois plein d’amour, de santé et de prospérité. Bonne réjouissance  à la maison tout en respectant les mesures barrières. Dieu, Seul, sait tout ce qu’il fait. Fêtez chez vous, sans oublier les gestes barrières » déclare-t-elle.

Une journée qui sera célébrée dans  la convivialité mais chez soi. La responsable syndicale, appelle  les acteurs du secteur informel à plus de persévérance et de prudence. Pour elle, l’espoir est permis et cela passe par le respect des gestes-barrières. « Nous espérons, par la Grâce de Dieu,  que tout ira pour le mieux et nous fêterons dans  une grande allégresse et une liesse populaire, la fête du 1er  mai 2021. En attendant respectons scrupuleusement les mesures instaurées par le gouvernement et les autorités sanitaires » a – t – elle conclu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *