Infrastructures routières : EBOMAF sur 100 Km à Djibouti

La grande entreprise africaine des BTP EBOMAF, de Mahamadou Bounkoungou, ne cesse d’affirmer son expertise et sa volonté de contribuer au développement du continent sur le plan des infrastructures routières. Après l’Afrique de l’Ouest et du Centre, EBOMAF fait une percée à Djibouti pour contribuer au développement de ce pays.

Du 09 au 12 février 2020, le Président Directeur Général du groupe, Mahamadou Bounkoungou, s’est rendu à Djibouti pour vendre son savoir-faire aux plus hautes autorités de ce pays. Cette visite a été sanctionnée par un contrat de réalisation de cent (100) kilomètres de routes allant de la capitale à la frontière avec l’Ethiopie. C’est, encore, une marque de confiance accordée à ce groupe qui ne cesse de faire ses preuves dans les pays où il passe en laissant une bonne image. C’est une entreprise qui ne badine pas avec le respect de son cahier de charges, une fois les contrats signés.  Au cours de son séjour en terre djiboutienne, le PDG d’EBOMAF, s’est entretenu avec le président Oumar Gueleh (photo). .

M. Bounkoungou a eu à rencontrer plusieurs acteurs du domaine des BTP sur des opportunités d’affaires. Il s’agit des possibilités d’investissement dans le secteur hôtelier, immobilier, aéroportuaire et portuaire. La démarche du PDG d’EBOMAF, se situe dans un esprit panafricain et de promotion de la coopération Sud-Sud. Il a, également, eu des contacts dans la perspective de faire des affaires au port, dans la zone franche, de l’Île Mouche et Délice Air Catering.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *