Togo/François Bolidja TIEM : « Le projet CIZO, au delà de l’électrification, est une solution de développement économique, en milieu rural, initiée par Faure Gnassingbé »

Depuis 2016, l’électrification des zones rurales, a pris une proportion très importante au Togo. Plus de 250 villages, électrifiés en l’espace de quelques années, pour le développement  des activités économiques, la promotion de l’éducation  et le maintien de la sécurité.

Un accès à l’énergie  rurale basée sur deux systèmes.  L’extension du réseau et l’extension hors réseau (projet CIZO), effectives, grâce, à l’appui de quelques  partenaires techniques et financiers, comme la Banque Mondiale, la BID et l’Inde. Tout ceci,  possible,  sous l’impulsion personnelle du président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé.

Reçu,  sur une radio de la place,  ce vendredi 31 janvier 2020, François Bolidja TIEM (photo), directeur de l’Agence Togolaise d’Electrification Rurale et des Energies Renouvelables  et cadre du parti l’Union pour la République (UNIR), a évoqué les différents aspects de l’électrification rurale et  l’impact de CIZO, dans la vie des populations, des zones rurales. CiZO, une initiative présidentielle,  qui a permis d’électrifier, plusieurs localités (250 villages), sur toute l’étendue du territoire national, avec l’introduction de nouvelles technologies (les centres photovoltaïques, l’énergie  solaire, des kits individuels…) . 15. 000 lampadaires installés,  dans les  coins  les plus reculés du pays, pour plus de sécurité, une fluidité routière  et offrir de meilleures conditions d’étude aux élèves. Aujourd’hui, 25 000 ménages, des zones rurales, ont accès à l’électricité.

Avec  CIZO ; les agriculteurs bénéficient aisément  des équipements d’irrigation ;  les centres médicaux  en milieu rural,  ont été électrifiés ; la facilité d’adduction d’eau potable ; la mise en place  des académies CIZO, avec  plus de  3. 000 jeunes techniciens, à ce jour ; et les transactions  monétaires, à travers, le  Mobile Money, dans les  agglomérations reculées, ce qui favorise l’inclusion financière des populations rurales. Le projet prévoit,  dans sa composante sociale,  d’équiper 800 centres de santé et 3000 petites exploitations agricoles en kits solaires individuels ou d’irrigation.

« Le projet CIZO, au-delà, de l’électrification, est une solution de développement économique, en milieu rural, initiée par Faure Gnassingbé » a déclaré, le directeur en charge de l’Electrification rurale.

L’Etat octroie, 2. 000 F CFA mensuellement aux ménages, pour payer les différents operateurs de distribution des kits. Une manière de soulager les peines des populations rurales.  « Ce qui prouve à suffisance, la ferme volonté du président de la République, Faure Gnassingbé, d’offrir, l’électricité, aux populations les plus vulnérables. D’ici, la fin de l’année 2020, 100. 000 foyers doivent avoir accès, à l’électrification rurale et 300.000  jusqu’à 2022. En 2024, le Togo envisage, un important taux d’électrification rurale, sur toute l’étendue du territoire national, pour le bien-être  et l’épanouissement  des populations des zones rurales » a conclu, François  Bolidja TIEM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *