Isabelle Améganvi « Fabre n’a jamais été candidat unique de l’opposition mais… »

Mme Isabelle Améganvi, Vice- présidente de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), s’est prononcée sur une radio de la place, ce 12 janvier 2020, sur l’actualité politique du Togo notamment la Cour constitutionnelle et la présidentielle 2020.

Sur la Cour constitutionnelle, Isabelle Améganvi (photo) a relevé qu’elle devrait être, entièrement, constituée avant de parler de quorum. Pour elle, l’Etat actuel de la Cour avec sept (7) membres pose problème. S’agissant du choix d’un candidat unique de l’opposition, Isabelle Améganvi a précisé que l’ANC n’a jamais été dans cette dynamique car, pour ce parti, il faut plutôt une action unitaire pour obtenir de meilleures conditions d’organisation du scrutin. Selon elle, le problème de candidature unique est l’arbre qui cache la forêt.

Concernant la démarche de Mgr Kpodzro, Améganvi a rappelé que tout est parti d’une messe célébrée avant les élections locales au cours de laquelle, le Prélat avait traité le parti de l’ANC de corrompu et de Judas. Selon elle, c’est après cette messe que l’ANC s’est rendue compte que Mgr Kpodzro avait des discussions avec le reliquat de la C14. Elle a reconnu les démarches de l’ancien Archevêque de Lomé à l’endroit de son parti mais a estimé que tout parti politique a pour but de conquérir et d’exercer le pouvoir. Raison pour laquelle des partis politiques ne peuvent pas aller demander à un Prélat de leur choisir un candidat unique ou de vouloir choisir un candidat issu de la société civile alors que les acteurs de cette dernière n’ont pas vocation à conquérir et à exercer le pouvoir.

Mme Isabelle Améganvi a estimé qu’il vaut mieux parler d’Agbéyomé Kodjo comme étant un candidat de Kpodzro et tous ceux qui étaient dans sa dynamique et non comme un candidat unique de l’opposition. A ceux qui pensent que le leader de l’ANC a été un candidat unique de l’opposition, Améganvi a tenu à clarifier les choses en précisant que Jean-Pierre Fabre n’a jamais été candidat unique de l’opposition mais avait été candidat d’une coalition (FRAC en 2010 et CAP 2015 en 2015).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *