Silence face à l’affichage des listes électorales provisoires

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a annoncé l’affichage des listes électorales provisoires à compter du 20 décembre 2019, dans tous les centres de recensement et de vote relevant de chaque Commission Electorale Locale Indépendante (CELI). C’est l’occasion pour ceux qui se sont faits enrôlés, depuis le recensement électoral de 2018 en passant par les révisions de 2019, d’aller s’assurer de leur inscription et de signaler les éventuelles erreurs aux CELI pour des corrections. La CENI déroule ainsi ses activités suivant son chronogramme et le Code électoral.

Pour le moment, on note un silence au niveau des partis politiques et candidats ayant appelé les populations à aller s’inscrire face à l’affichage de ces listes. Ils devraient demander à leurs militants et sympathisants d’aller vérifier leurs noms et, éventuellement, de signaler des omissions, des doublons ou encore les décès de leurs connaissances dont les noms seraient sur les listes pour qu’ils soient radiés.

Les partis attendent pour dénoncer, après, l’existence d’irrégularités dans le fichier électoral et crier aux fraudes. Ayant, également, pour mission de former les militants, les responsables des partis politiques doivent jouer, pleinement, leur rôle pour éviter que, le jour du scrutin,il ait des gens détenteurs de carte d’électeurs mais qui n’auraient pas leurs noms sur les listes. Il faudra inciter davantage les militants à être des citoyens avertis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *